Ensemble brisons les tabous

Au Sénégal, des progrès considérables ont été réalisés dans le domaine de la santé de la reproduction (SR) et plus particulièrement de la planification familiale (PF) durant ces cinq (5) dernières années. Pourtant, pendant longtemps (entre 2005 et 2010), la progression de la pratique contraceptive a été très lente: le taux de prévalence contraceptive (TPC) par exemple, est passé de 10% à seulement 12% durant cette période, faisant du Sénégal l’un des pays ayant le plus faible taux en Afrique…

La santé des jeunes,
un enjeu majeur pour l'avenir d'un pays

Engageons-nous pour la santé des adolescent(e)s jeunes

NOS PARTENAIRES

Actualités

Fermer le menu